Château
de Crèvecœur

Le Château,
le Jardin des Simples

Le jardin des simples jouxte la chapelle.

Les plantes médiciales cultivées dans ce jardin étaient utilisées seules. Ce sont des remèdes simples, à opposer aux composées. Le jardin est divisé en six espaces :

Les plantes des femmes : elles soignent les maux des femmes, notamment ceux liés à la grossesse, aux fleurs, à l’avortement.

Les plantes de la guerre : elles soignent les blessures graves des hommes à la guerre. Par exemple, la grande consoude est utilisée pour cicatriser, elle ressoude les plaies.

Les plantes des animaux : elles soignent les animaux de la ferme : la tanaisie est un vermifuge, l’hellébore sert à tirer le mal.

Les plantes des petits maux : elles soignent la toux, les maux de tête, le rhume…

Les plantes des fièvres : notez le pluriel de fièvre. En effet, au Moyen Age, on distingue les soins donnés aux hommes des soins donnés aux femmes car la fièvre a une origine différente.

Les plantes de l’hygiène : elles préservent la maison de la vermine, elles servent à teindre les cheveux et à parfumer le corps.

Ce détour offre une vue imprenable sur les murailles.

© Fondation Musée Schlumberger - Château de Crèvecoeur - 14340 CRÈVECOEUR-EN-AUGE - Tél. : 33 (0) 231 630 245 - Email - Mentions légales